Albert le grand (1193-1280)


{short description of image}

De son vrai nom, Albert de Bollstädt (famille noble souabe), entre en 1222 dans l'ordre des dominicains. Il fut certainement le plus célèbre des docteurs scolastiques: il enseigna à l'université de Cologne, puis celle de Paris, mais ces cours étaient si populaires qu'il devait les faire en extérieur, sur une place, où l'on disposait de la paille pour permettre à ses auditeurs de s'asseoir. La pratique de "Maître Albert" de l'alchimie et de l'astrologie lui a valu une réputation suspecte de magicien, avant mais surtout après sa mort. Ainsi il aurait réussi à redonner vie à un petit environnement naturel, pour accueillir le comte Guillaume II d'Hollande et sa suite dans un jardin printanier, alors que le couvent dominicain de Cologne était plongé dans un hiver très rude. Son disciple, le futur Saint Thomas d'Aquin (1226-1275) aurait brisé un androïde, que son maître aurait créé, androïde qui aurait ressemblé parfaitement à un humain, et qui aurait servi de serviteur au Maître