Michel Maïer

{short description of image}

Michel Maier naquit à Reudsbourg, en Allemagne, en 1568. Reçu en 1597 docteur en médecine à Rostock, il devint plus tard le médecin particulier de l'empereur Rodolphe II qui lui donna le titre de comte Palatin. Il sacrifia toute sa vie au Grand OEuvre et voyagea beaucoup, comme la plupart de ses contemporains. Dans un traité intitulé Arcana Arcanissima, il écrivit ce passage " ... De ce qu'une infinité d'ignorants et de gens avides ont échoué dans l'étude de la philosophie hermétique, en conclure que ce qu'elle promet est purement chimérique et imaginaire, c'est le comble de la présomption et de l'extravagance. " Michel Maïer nous laissa quelque vingt-cinq traités dont l'un des plus connus fut sans conteste Atalantafugiens (Atalante fuyant); épopée hermétique de la fille d'un roi de Scyros sous la forme d'épigrammes successives.

Extrait de : "L'alchimie - Science et mystique" de Patrick Rivière